• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Prochains événements

  • Tous
  • Blog Accueil
  • Défaut
  • Titre
  • Date
  • Désordre
    • Blog Accueil

    RASSEMBLEMENT sur la Treille
    Jeudi 25 janvier 2018 dès 17h

     

    +
  • Au moment où ils déposent le projet de loi SCORE visant à faire un maximum d’économies sur le dos des salariés, les conseillers d’État prévoient d’augmenter leur propre salaire de CHF 34'571.- par an. Préparez-vous à ce qu’ils nous demandent de nous serrer encore la ceinture !

    +
  • La coupe est pleine: le conseil d'État déclare la guerre à la fonction publique et par là-même remet en cause la qualité des prestations dues par l'État aux habitant-e-s de ce canton.

    Non content d'attaquer les employé-e-sur les salaires différés (prestations de prévoyance en baisse avec le PL CPEG), le Conseil d'État s'en prend maintenant à leurs salaires directs avec son délirant PL SCORE (baisses de salaire annuel jusqu'à -12% dans certains services, un véritable scandale).

    +

Non à la RIE

La RIE3 est le sigle d'une loi qui vise à alléger l'imposistion des bénéfices des entreprises, créant des manques à gagner abyssaux pour les collectivités publiques (on parle de plusieurs milliards pour la Suisse, dont au moins 500 millions à Genève). Cette loi est un levier énorme pour s'attaquer à la fonction publique et aux prestations aux usagers, notamment les plus démunis de notre société.

Nous vous invitons donc à signer et faire signer le référendum rapidement.

Attention, la récolte des signatures doit être organisée par commune électorale, les personnes de communes éléctorales différentes ne peuvent pas signer sur la même feuille. Il faut donc prévoir plusieurs feuilles pour récolter les signatures de vos amis et proches!

Défendons nos retraites!

Dans un contexte très tendu, le Cartel tente de repousser l’adoption dans l’urgence de mesures techniques réduisant les prestations de retraites – et donc les salaires – des employé-e-s du service public. La mobilisation est nécessaire!

Lire la suite...

Cotiser plus pour gagner moins?

Vous l’avez peut-être lu dans la presse, le conseil d’état a enfin annoncé son plan: une capitalisation de la CPEG à 80% afin d’être en conformité avec le droit fédéral, en échange du passage de la primauté de prestations à la primauté de cotisations. Les employés doivent maintenant se positionner sur cette proposition. Il s’agit donc de bien comprendre les enjeux.

Lire la suite...