Commentaires sur les résultats SCORE

Il est aisé de constater que les fonctions les plus durement touchées se situent dans les domaines où l'effectif est le plus faible (et/ou transversal et 'éparpillé'), à l'exception de 15- organisation & admin et 16- logistique technique. En revanche, le domaine 00- management est un des mieux lotis (avec la santé).

Sur la base des informations obtenues, le 'système SCORE' doit être sérieusement remis en question. Il n'atteint pas les objectifs d'équité, de cohérence, de revalorisation et de transparence indispensables. De plus, cette opération semble destinée à faire pression, à terme, sur l'ensemble des salaires de la fonction publique (cadres exceptés), et introduit le redoutable poison de la division entre salariés. Même des 'négociations sectorielles' ne sauraient garantir une vision globale cohérente et équitable.

 

Derniers développements et conclusion (provisoire)

Le Conseil d'État, dans son 'Programme de législature 2014-18' du 11.06.14, annonce au point "12. Rendre l’administration plus agile" (sic) les mesures suivantes: "Le Conseil d’État vise l’allègement de l’appareil paraétatique, notamment par […] la réforme de la fonction publique et la modernisation du système de rémunération, notamment par l’aboutissement du projet SCORE, sans charges supplémentaires pour le contribuable."

Concrètement, l'enveloppe budgétaire de ~65 Mios prévue pour la mise en œuvre de SCORE, en particulier pour le maintien provisoire du salaire des 'perdant-e-s' (blocage), passe à la trappe. Cela ne représente toutefois qu'une partie de l'enveloppe prévue (~35 Mios sur ~65).

Autrement dit, non seulement tous les 'perdant-e-s' auront une baisse nominale de salaire, mais aussi qu'une bonne partie des 'gagnant-e-s' n'auront rien de plus. C'est donc une attaque frontale sur les salaires de la fonction publique, assortie du venin de la division provenant de classifications hasardeuses et parfois arbitraires.

Au mieux, SCORE serait un 'miroir aux alouettes'. Au pire - et c'est là le cas, SCORE est une supercherie et une arnaque.

Restez vigilant-e-s et mobilisé-e-s pour dénoncer et refuser SCORE!