'Grille-emplois SCORE', des gagnant-e-s et des perdant-e-s

Fin 2013, les informations sont plus substantielles: l'OPE communique sur les simulations de courbes salariales et sur la «Grille-emplois» adoptée. Lors de la séance de présentation de SCORE du 07.11.13, le Conseil d'État déclare ouvertes les «Consultations auprès des organisations représentatives du personnel». Les éléments généraux de SCORE sont accompagnés de la grille salariale SCORE (intégrant le 14ème salaire dès la classe 27), assortie du principe de suppression de nombreuses indemnités.

Au final, compte tenu des limites budgétaires et des comparaisons intercantonales, les informations précisent:

  • malgré une enveloppe budgétaire limitée, le système SCORE vise l'équité et la cohérence (sic);
  • santé, social et cadres - valorisés; sécurité et formation - variable; administration et logistique -dévalorisés;
  • 58% de "gagnant-e-s" (non vérifié par la suite) et 42% de "perdant-e-s" (avec progression salariale bloquée);
  • prévision d'une première incidence budgétaire de 12 à 35 millions; coût réel de SCORE à étaler sur 6 ans;
  • prévision d'une incidence financière totale d'environ 75 millions;
  • calendrier: consultation des organisations représentatives; projet de loi en automne 2014; application en 2016;

Ces premiers résultats, mêmes partiels, montraient d'importants manquements à la cohérence et à l'équité, avec de grandes différences de classements SCORE parfois inexplicables, et parfois arbitraires. Incompréhension: les enseignants généralistes du PO en classe 13 SCORE gagnent 6.4%, ceux du CO, en classe 12 SCORE, perdent 1.4%! La formation professionnelle n'est pas mieux lotie, avec des maîtres de métiers ou d'atelier perdant plus de 10%! Enfin, comment la police a-t-elle pu être évaluée, en l'absence de cahiers des charges à jour et sans prendre en compte les informations de la future L-Pol.

 

La grille salariale, et la question des enseignants PO/CO

En novembre 2013, l'OPE informe sur la future échelle des salaires SCORE. Parmi les éléments de rémunération:

  • le principe d'une échelle progressive, sur 20 niveaux (classes), avec progression d'écarts de 3.7 à 10.0 %
  • le maintien de 22 annuités, et des 3 phases de progression actuelles; écart max. de 35% entre annuités 0 et 22
  • intégration dans l'échelle de la 'prime' des cadres sup., avec un 'ratio' salaires minimum / maximum de 1: 3.9

Début 2014, suite à la mobilisation des enseignants et à plusieurs pétitions, Mme Anne Emery-Torracinta annonce la correction de l'évaluation des enseignants généralistes du PO, qui sont classées en 12 dans l'échelle SCORE (contre 13 auparavant), tout comme les enseignants du CO et les maîtres d'enseignement professionnel.

 

Domaines

Moyenne pour
perdants seuls

Moyenne + / -

00 Management –1.41% +6.40%
03 Ordre et sécurité publiques –1.49% +4.99%
04 Justice –7.54% –6.69%
05 Contrôle & inspection –5.22% –2.24%
06 Education & formation –0.76% +0.33%
07 Soutien au développement –3.52% –3.52%
08 Santé –4.12% +6.62%
09 Inclusion sociale & économ. –3.80% +5.09%
10 Service aux usagers –4.07% –3.60%
11 Territ. dével. durable envir. –5.27% –2.34%
12 Patrimoine et culture –8.27% –7.26%
13 Finances publiques –5.63% –5.32%
14 Gestion budgét. & financière –5.11% –3.92%
15 Organisation & administr. –4.92% –4.62%
16 Logistique technique –3.62% –1.45%
17 Affaires juridiques –6.90% –6.90%
18 Ressources humaines –3.43% –2.41%
19 Syst. & réseaux d'information –11.80% –11.17%
20 Information & communication –7.72% –3.76%
21 Sciences –7.91% –7.91%
22 Elabora –4.36% –3.35%