Le coup d’accélérateur du budget 2016

Dès la présentation du premier budget 2016, le Conseil d’État a annoncé vouloir prendre des « mesures structurelle » pour diminuer les charges de la fonction publique et du secteur subventionné, en lien avec la situation budgétaire du canton.

Ces mesures viennent s’ajouter à celles qui ont touché la fonction publique depuis les années 90 pratiquement année après année. Les mesures voulues par le Conseil d’État auront donc un impact considérable sur les prestations et sur les conditions de travail du personnel.

Ces mesures dites structurelles visent donc à faire payer la facture de la défiscalisation en cours et à venir aux salarié-e-s des secteurs publics et subventionnés et à la population : baisses des charges de 5%, baisses de subventions de 5%, hausse du temps de travail de 5%, dégradation des conditions de remplacement, non remplacement des départs naturels, etc.

Poursuivre l’effort de réflexion

Suite à notre journée syndicale du 27 février 2015 consacrée à la dette et la fiscalité, le Cartel intersyndical de la fonction publique et du secteur subventionné a décidé de poursuivre l’effort de réflexion. A cette fin, il a constitué deux groupes de travail.

1) Dette et fiscalité

Ce groupe est composé de trois sous-groupes :

  • Dette, fiscalité, RIE III et initiatives
  • Dettes et Audit
  • Circuits financiers
2) TiSA

Les objectifs de ces groupes de travail sont d’analyser, de comprendre, d’informer et de produire des textes de référence permettant au CARTEL Intersyndical d’éclairer son positionnement face à la situation actuelle et de prévoir les modalités pour combattre et relever les défis à venir.

Nous tenons à remercier ici les membres du sous-groupe: dette, fiscalité, RIE III et initiatives, pour la production de ce document qui a été adopté par l’assemblée des délégués le 5 avril 2016.

Un merci particulier à Jean-Luc Ferrière pour sa rédaction.

D’autres textes suivront.

Actes de la journée d’étude du CARTEL Intersyndical